Accueil Café-Restaurants Au top Forcément un coup de coeur le Buffet de la Gare à St-Léonard

Forcément un coup de coeur le Buffet de la Gare à St-Léonard

0
0
154
Une partie de la salle du restaurant

Repas du 18 mars 2017.

Je précise directement que je suis content d’écrire ce post. En regardant bien, mes derniers commentaires, la dernière fois, que j’ai eu autant de plaisir, c’était au mois de novembre et déjà en Valais, à Chermignon.

L'établissement

L’établissement

Cet établissement, je le suis depuis longtemps étant un inconditionnel du Gault & Millau et depuis des années et des années, il y est référencé avec un 13 ou 14pts. Bon, il faut dire aussi que sait une institution. Construit en 1901, c’est Ernest Bouvier qui commence à faire de la restauration en 1915. Bouvier, Bouvier ???? Et oui, une grande famille de restaurateur avec notamment Edgard au Lausanne Palace, 17 Gault & Millau et Jacques à la Sitterie à Sion 14 Gault & Millau et maintenant, c’est l’arrière-petite fille d’Ernest Bovier qui a repris l’établissement. J’arrive sur les coups de midi en mettant quand même mal orienté, dans le Valais les vignerons sont indiqués au bord des routes pas forcément tous les restos, ni la gare ! Oui logiquement le Buffet de la Gare se trouve à côté de la gare. Bon, je ne vois pas forcément toujours bien ! Mais sinon pas difficile à trouver, rassurez-vous.

Les propositions du menu du jour

Les propositions du menu du jour

Passons maintenant aux choses sérieuses ! Pour commencer, un bel établissement, une partie bistro en rentrant et la salle à manger, qui sont communicantes. La salle est grande et spacieuse. Un de mes grands plaisirs, mais je crois que je dois être fétichiste, ce sont les belles vieilles tables en bois massif, ici elles sont différentes les unes des autres mais, juste magnifiques dans cette salle.Les chaises sont plus modernes et très confortables et l’ensemble est très harmonieux.

Une partie de la salle du restaurant

Une partie de la salle du restaurant

Personnellement, je viens aujourd’hui pour un menu du jour vu sur Facebook et notamment pour la soupe au vin blanc, que je n’ai jamais goûté dans ma vie ni entendu parlé d’ailleurs et pour les joues d’agneaux que je n’ai jamais mangés (porc, bœuf, veau, oui) et ici c’était juste une tuerie. Pour faire court, je vous le dis tout de suite, j’ai fait un très, très, bon repas et forcément un resto coup de cœur. Un service présent et clairement comme à la maison, pour pas dire à la maison, qui renseigne les clients et notamment, sur les vignerons et les vins de la carte. Qui vous réserve vite fait un rendez-vous chez l’un d’eux et qui serve à point d’heure des clients (prise de commande, à 13h50) qui ont justement trop fait durer leur dégustation.

Ma première entrée

Ma première entrée

La patronne m’apporte les cartes et me signale directement qu’il n’y a plus de soupe, mais pas grave, j’avais vu sur leur site internet un plat qui me faisait saliver : noix de ris de veau, tatin d’endives, agrumes et émulsion café à 18.- chf en entrée et 28.- chf en plat principal à la carte. Plat que je choisis en deuxième entrée, ma première entrée, une bonne salade de rampon avec des œufs durs, du lard séché du valais, des copeaux de rebibes. Une entrée simple avec de bons ingrédients. Passons maintenant aux deux meilleurs plats de ce repas. Je commence avec ma deuxième entrée que j’ai prise à la carte. J’adore les ris de veau, mais là !!! Bravo au chef ! Le paradis sur terre. J’ai oublié de faire la photo tellement ça embaumait ! Assaisonnement, cuisson et cohésion des goûts, tout, tout, était parfait ! Attention, un plat surement saisonnier, mais à déguster, une fois dans sa vie ! Pour ne pas mourir idiot !

 

Les joues d'agneau

Les joues d’agneaux

Ma suite était du même acabit. Les joues d’agneaux étaient fondantes à souhait, quelques gousses d’ail confites, une très bonne tombé de choux et des pommes sautées, parfaites. Un très bon plat rustique, très goûteux et viril dans les saveurs. Pour finir mon repas je termine, avec un choix de glaces et sorbets maison, bons oui, mais minuscules pour 10.-chf et sans décoration. Dommage, pour un 14 Gault &Millau.

 

Glaces et sorbets

Glaces et sorbets

Pour conclure, une addition à 77.50 chf avec de très bons vins valaisans, un Muscat à 6.- chf, un verre de Petite-Arvine à 7.-chf et un assemblage Cabernet-Franc et Merlot à 6.50 chf. Une adresse à absolument visiter bien sûr.

IMG_2392

Buffet de la Gare

Av. de la la Gare

1958 St-Léonard

Tel : 027 203 43 43

Le menu de la semaine du lundi au samedi midi

Soupe au vin blanc, jambon cru du pays

Ailerons de volaille rôtis et sa petite crudité du moment

Salade de rampon garnie

Plats

Joues d’agneau braisées, tombée de chou et pommes rissolées

Faux-filet de porc, pommes macaire à l’ail des ours

Filet de merlan rôti, galette de risotto et céleri branche

Desserts

Blanc-manger à la pistache

Les glaces et sorbets maison

L’assortiment de fromages

Formules

Plat principal

21.-

Entrée et plat ou Plat et dessert

26.-

Entrée, plat et dessert

36.-

Sur demande, nous pouvons également vous proposer un menu surprise 4 ou 5 plats

Sfr 80.-/ 100.-

La carte du midi est disponible du mercredi au vendredi. Menu du jour unique le samedi

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par vinnegos
Charger d'autres écrits dans Au top

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Agréable premier janvier, au Chalet du Soldat Jaun 1656

Magnifique journée, en plus, la première de l’année. ​​ Elle débute par une belle promenad…