Accueil Café-Restaurants Au top Restaurant Philippe Bohrer à Rouffach (Alsace)

Restaurant Philippe Bohrer à Rouffach (Alsace)

0
0
189
Escalopes de foie gras et choucroute virtuel

Repas du 24 décembre 2013 au restaurant Bohrer à Rouffach. Après une visite relativement décevante quelques mois plus tôt à la brasserie, cette fois le repas était digne d’un restaurant étoilé Michelin. Des amuse-bouches aux mignardises, tout était parfait.

Les amuse-bouches

Les amuse-bouches

Bon, vous pouvez constater que j’ai beaucoup de retard, mais une nouvelle vie professionnelle a commencé pour moi, qui me prend beaucoup de temps, voilà ce qui explique cela ! Bon maintenant passons aux choses sérieuses. Aujourd’hui nous sommes quatre personnes et notre repas commence par 4 sortes d’amuse-bouches différents, mêlant la mer et les produits de la terre. Ma mémoire est bonne mais pas au point de pouvoir vous les citer tous ! Nous commandons à la carte une escalope de foie gras de canard, une choucroute virtuelle à 29.00 euro et pour moi un opéra de foie gras et pigeon à 25.00 euro.

 

L'opéra de foie gras et pigeon

L’opéra de foie gras et pigeon

La terrine de foie gras est bonne, tout comme l’escalope (je dois préciser deux belles et généreuses escalopes de provenance alsacienne). Le virtuel de la choucroute tenait juste au jus de cuisson gélifié de celle-ci,(une touche moderne sans vraiment l’être) mais la choucroute était bien présente sous le foie gras et l’ensemble était vraiment très bon.

 

Escalopes de foie gras et choucroute virtuel

Escalopes de foie gras et choucroute virtuel

 

Pour la petite un menu enfant à 19 euro qui se composait d’un filet de saumon et d’un suprême de volaille à la cuisson parfaite avec des légumes et pour le dessert un duo de mousse au chocolat très léger. Ma maman a pris  le foie gras poêlé mais en plat principal. Joli geste commercial, elle a eu droit à une petite soupe pour nous accompagner lors de nos entrées. En plat principal une pièce de chevreuil à 25.00 euro et pour moi, un pigeon « Duwelhof » de la ferme Théo Kieffer. Un pigeon à damner un saint ! Tendre, cuisson parfaite, bref que du bonheur et les garnitures étaient elles aussi au diapason.

 

Le pigeon "Duwelhof" de la ferme Théo Kieffer

Le pigeon « Duwelhof » de la ferme Théo Kieffer

Je suis toujours surpris par la générosité de la cuisine alsacienne, la grandeur des portions surtout et je suis alsacien, mais sûrement parti depuis trop longtemps ! Pour finir les desserts : un finger citron praliné à 11.00 euro, un mi-cuit mûres à 12.00 euro et deux boules de glace.

 

Le finger citron, praliné

Le finger citron, praliné

Les desserts étaient de belles exécutions, et très bons. On glisse un œil sur la carte des vins riches en flacons de toutes sortes, modestes ou grandioses comme un romanée saint vivant de 1999, pour notre part c’était une bouteille de Pinot Gris Grand Cru Eichberg de Paul Glinglinger à 38.00 euro et une ½ bouteille de Pinot Noir d’Alsace Louis Sipp à 24.00 euro. Petite déception avec le pinot Gris, beaucoup trop sucré. Personnellement je pense qu’il faudrait marquer sur la carte des vins le sucre résiduel des vins. En Alsace un vin peut être sec ou sucré et là malheureusement, trop sucré ! Bon c’était de ma faute car les serveurs m’auraient sûrement conseillé. En conclusion : une adresse à recommander bien sûr, pour son cadre bourgeois et cossu, pour sa cuisine et pour son service discret mais efficace. Bref un des meilleur repas de l’année passée.

Les mignardises

Restaurant Philippe Bohrer

1 rue Poincaré

68250 Rouffach

Tel : 00 333 89 49 62 49

www.villes-et-vignoble.com

Restaurants dans les environs:

Le Frichti à Colmar

Rendez-vous de la Chasse à Colmar 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par vinnegos
Charger d'autres écrits dans Au top

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Brasserie de l’Etoile à Charmey 1637

Repas de midi (13.10.2017), à la brasserie de l’hôtel L’Etoile à Charmey après réservation…