Accueil Café-Restaurants « L’Union » à Arzier

« L’Union » à Arzier

0
0
114
Pana cotta d'asperges vertes et blanches

Repas du 17 avril au soir dans cette belle auberge d’Arzier.

On nous installe dans la véranda, au mobilier design et aux tableaux contemporains, ce qui nous permet de profiter d’une vue magnifique, en cette fin de journée. 

La pierre, le bois, la lumière donnent une belle élégance à cette salle. Nous venons avec le passeport gourmand, donc obligatoire de prendre un des deux menus proposés ce soir. Nous choisissons, le menu gastronomique de l’Auberge à 125 frs et recevons la carte des vins, bien fournie en flacons, de toutes régions viticole, mais majoritairement  Suisse ! Nous trouvons notre bonheur avec une bouteille de Pinot Gris  de Founex « Domaine du petit Truet »à 37.00 frs et avec la viande un Pinot Noir (50cl) de Féchy  du Domaine de la Colombe à 32.00 frs.

 

 

img_0234-e1366531275465-225x300 Agneau dans Décevant

Une partie de la salle

Ceci étant fait passons aux choses sérieuses, le repas ! Mais d’abord dégustation du premier vin. Bon le serveur, commence bien il en mais plus sur la nappe, ma serviette, que dans mon verre, mais heureusement pas sur mon iphone, mais presque ! Bon le blanc ne tache pas, mais pas sûr que mon portable aurait aimé ! Bref le repas débute par un cube de saumon fumé, fromage blanc, wasabi et roquette.

 

img_0235-e1366530496690-225x300 Gastronomie dans Elevé

Cube de saumon fumé

Pas évident du tout d’attraper la roquette avec la cuillère, mais bon ! En première entrée, et pour moi de loin le meilleur plat de ce menu, une pana cotta d’asperges blanches et vertes, effiloché de crabe, balsamique, pointes multicolores, coulis péquillos, ouf, c’est terminé, mais sait marquer comme ça sur le menu. Je dirais un plat simplement bon, dans le bon sens du terme, à la fois de saison et rafraichissant. Très bonne pana cotta d’ailleurs !

 

img_0237-e1366530593706-225x300 Restaurant

Pana cotta d'asperges vertes et blanches

En deuxième entrée « Simplement, étuvée de morilles fraîches, légèrement crémé, en feuilleté artisanale, glacis de porto « tout est dans l’intitulé du plat. Simple, sans recherche, servie avec un feuilletage de très mauvaise qualité, qui n’a pas gonflé, donc dure ! Le glacis de porto sans intérêt lui aussi sauf pour faire les petits points de décoration sur le bord de l’assiette.

 

img_0241-e1366530738577-225x300 Suisse

Etuvé de morilles fraîches

Bon il ne faut pas oublier que le chef est «  découverte du Gault Millau 2013 avec quinze points ». En troisième entrée » foie gras des landes poêlé, acidulé de mangue poivrée, cube de fraîche, dentelle noisette». Que dire sans s’étaler ? Un plat sans grande surprise, au niveau des gouts.

 

img_0242-e1366530822971-225x300 Vaud

Foie gras poêlé

En plat principal « Carré d’agneau de la Forêt Noir en croutes d’herbes, légumes Tajine et orge perlé au safran de Taliouine » Bon d’abord je ne suis pas fan d’orge perlé, mais la préparation était bonne.

 

img_0245-e1366530959345-225x300 Vin blanc

Carré d'agneau de la Forêt Noir

L’agneau avait une bonne cuisson, mais la sauce était beaucoup trop acide, beaucoup trop d’épine-vinette, les légumes entre ce pas cuit ou à peine, des artichauts qui avaient noirci, parce que pas bien préparés, une préparation de légume hyper acide et immangeable (je n’ai pas trouvé ce que ça pouvait être ?), ce plat partait dans tous les sens, mais sans intérêt. En dessert « Banane infusé au rhum des caraïbes, palet et fingers coco, sorbet exotique, sucre filé ».

 

img_0246-e1366531093557-225x300 vin rouge

Banane infusé au rhum des caraïbes

Les bananes étaient très  bonne, bien rôtis, le sorbet beaucoup, beaucoup trop acide et au trois quarts fondu et le palet et fingers étaient durs et élastiques. Voilà tout est dit ! Des plats beaucoup trop acides,ou qui en manquait : le foie gras ! Le plat de morilles qui n’était pas du niveau d’un 15 G.M, pareil pour les biscuits et le feuilletage catastrophique. Pour conclure, une addition à 213.00 frs avec un repas offert, grâce au passeport gourmand et maintenant à vous de voir ce que vous voulez faire : Y aller ou pas ?

L’Union

Auberge Communale d’Arzier

1273 Arzier

Tel : 022 366 24 04

www.auberge-arzier.ch

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par vinnegos
Charger d'autres écrits dans Café-Restaurants

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Bon repas au restaurant « L’Opale » à Eygalières 13 810, gâché par un service désastreux.

Diner du 5 septembre 2018.   Un midi en Provence…  Gourmandes et gourmands, on emmène aujo…