Accueil Café-Restaurants Au top Le Rectiligne à Divonne-les-Bains

Le Rectiligne à Divonne-les-Bains

0
0
130
Le quasi de veau

Le Rectiligne

2981 route Tour du Lac ( Face au port )

01220 Divonne-les-Bains

Tel : 00 334 50 20 06 13

Repas du 11 juillet 2012 à 19h30 : 3 menus Eveil des Sens à 85 euros

Restaurant complet comme la veille au soir !!

Mise en bouche
***
Foie gras de canard cuit au naturel, feuilles insolites au miel d’acacia
***
Homard en salade fraîcheur et mangue, bouchées d’algues Wakamé et nuage acidulé
***
Le Bar en croûte de pain, mousseux de petits pois, moelleux d’aubergines
***
Le boeuf cuit à basse température servi rouge, en croûte de morilles
Ou
Le quasi de veau servi rosé, poêlé d’abricots au romarin, polenta fondante
***                                                                                                                                                                                          Millefeuille de fromage basque de brebis, tomates et roquette

ou

Billes de caillé de chèvre aux saveurs d’été                                                                                                                                     
***
La cerise en compotée, nougatine au sésame et chocolat blanc
***
Le chocolat en biscuit moelleux, crème légère aux framboises et sorbet cacao
***
Mignardises

 

Le repas débute par un choix de quatre  amuse-bouche différents.

 

 

Le Rectiligne à Divonne-les-Bains dans Au top img_0148-225x300

Deuxième amuse-bouche

En première entrée : Foie gras au naturel entouré de deux feuilles croustillantes , et de chutney .
Sait bon et craquant .

 

 

img_0150-225x300 dans Café-Restaurants

Foie gras

Deuxième entrée : Homard en salade fraîcheur, un sorte de tartare de homard et mangue très fraîs et gouteux agrémenté d’une mousse d’agrumes. Les bouchés d’algues Wakamé n’apportaient rien au plat, en plus ils étaient trop gelatineux !

 

 

img_0151-225x300 dans Elevé

Salade de homard

Troisième entrée : Loup de mer en croute de pain , simple et gouteux .  

Loup en croute                                                      

Plat principal : filet de boeuf en croute de morilles. je n’ai pas été forcément convaincu par la cuisson du boeuf qui était de surcroit nerveux, par contre la cuisson du veau était magnifique, j’ai bien aimé aussi l’association chanterelles et abricots au romarin, le tout accompagné de jolies garnitures et d’une sauce.

 

 

img_0154-225x300

Le quasi de veau

Un  des plats que j’ai le plus aimé personnellement était aussi le plus simple , un millefeuille de fromage basque de brebis servie avec de la roquette à l’huile de noix et en changement ce soir une gelée de cerise juste tremblotente, c’était parfait.

Les desserts un nougat au sésame et chocolat blanc coulis de cerise sans grand intérêt et un excellent biscuit chocolat très croustillant et paradoxalement léger avec des framboises et son sorbet cacao .

 

 

img_0157-225x300

Le chocolat en biscuit moelleux

Le repas s’est terminé par un grand choix de mignardises .

Les vins du repas une bouteille de Pouilly Fumé à 39 euros et une bouteille de Saint-Joseph 2009 de Courbis, carafé avec soin par le bon sommelier de la maison. La carte des vins est un peu courte,

pour un tel établissement à mon avis !

Bref en conclusion: une bonne soirée, un très bon rapport qualité plaisir à deux pas de la frontière à conseiller absolument et une addition à 357 euros avec deux cafés un thé et une bouteille d’eau minérale.j’y retournerais vraiment avec plaisir surtout qu’il y as une formule de menu-carte, à 32 euros le midi, sinon un menu à 45 et 75 euros (menu homard de quatre plats , amuse-bouche et mignardise). 

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par vinnegos
Charger d'autres écrits dans Au top

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Restaurant Auberge de la Couronne à Sales 1625

Située entre Bulle et Romont, l’Auberge de la Couronne à Sâles fait partie de ces bons res…